Service-Presse : Quand le masque tombe 

28eme lecture

22555256_10210973128911016_8011932250389146660_n

A mi-chemin entre introspection et extériorisation, où chaque mot trouve sa place, celle qui leur est accordée,

celle qui leur revient de droit.
 Des émotions douces, fragiles, douloureuses ou violentes, qui se mélangent,

s’assemblent ou se confrontent.
J’ai plongé dans l’océan brûlant de mes émotions, laissant leur puissance me

consumer et leur poids me noyer. Je me suis livrée, sans détours ni secrets, remplie de doutes et d’incertitudes

pour leur accorder la liberté.
Jetez-vous avec moi dans les profondeurs ardentes de ces sensations qui nous

rendent vivants. Expérimentez, ressentez, et souvenez-vous : plus que les sentiments qui perdurent, les

émotions, bien que fugaces, nous marquent à vie

Ce Recueil nous parle dans un Premier temps de la mort. Il nous decrit que quoi que l’on fasse, tous se terminera par la mort et qu’il ne faut pas avoir peur car ca fait partie de la vie et que l’on ne peut rien controler.

Ensuite ce livre nous montre les aléas de la vie. Il nous parle du problème que nous rencontrons tous au moins une fois dans notre existence: le chagrin d’amour. Qui n’a jamais souffert à cause de l’amour ?

On découvre à travers les pages, combien l’amour peut faire mal mais qu’il faut remonter la pente, reprendre le dessus sur notre chagrin et que l’amitié peut nous aider à guerir.

Dans un Premier temps, j’ai eu du mal à comprendre ce recueil et je l’ai relu plusieurs fois. Le sujet n’est pas clair au-début car les personnes qui parle change à chaque fois et on passe facilement de « je » à « il ». Par moment je trouve que c’est incompréhensif car dans certains passages on parle d’amitié, de mort, d’être perdu et surtout d’amour non-partagé et d’amour perdu. Comment peut t’on perdre une personne qu’on aime ou parler de trahison, de blessure si on nous explique qu’il ne sait jamais rien passé entre les deux personnages ? Voilà une question que je me pose.

Par la suite le sujet apparaît clairement est on se retrouve dans les dires de la personne qui raconte. on ressens ses emotions et on à l’impression que ca aurait pu etre nous qui raconte l’histoire. Ce recueil vaut d’être lu car il nous apprend qu’il faut pardonner et tirer des leçons de notre passé et que de nos jours nous vivons toujours le mal d’amour mais qu’il y a d’autre problémes plus important sur notre terre.

Ca parle egalement de nos problèmes actuels comme la Guerre, le sang, les Crimes, la colère, les pleurs, les erreurs, le mensonge, la trahison, les attentats. l’Auteur a voulu raconter dans son recueil que malgré les horreurs nous vivons de nos jours, que malgré le chagrin d’amour, rien n’est insurmontable, qu’il faut garder foi en l’humanité, foi en l’amour. l’Auteur nous decrit egalement que malgré le statut social, le religion, la couleur, l’argent, nous sommes tous égaux. Elle à voulu nous donner une leçon sur la vie et je trouve ce recueil malgré un debut incompréhensif qu’il est magnifique car c’est de la vie de tous les jours qui se raconte dedans donc un grand merci a Clara Rewak.

Alors lisez ce recueil est peut être que vous auriez de nouveau foi en la vie, en l’amour et surtout foi en l’humanité, en ce monde.

Quand le masque tombe de Clara Rewak : 74 pages

Source : Mes Lectures « Lanoenzo »

Publicités

Service-Presse : Désire-moi… si tu peux, tome 1

27eme Lecture

Lauren est une jeune femme indépendante qui joue avec les hommes. Elle les prend et les jette au gré de ses humeurs, séduisant sans scrupules tous ceux qui attirent son regard, qu’ils soient libres… ou non !
Le jour où elle pose les yeux sur Clark, son instinct de prédatrice s’éveille face à ce mec canon et à la fidélité inébranlable.
Elle a bien l’intention de tout mettre en œuvre pour le faire succomber, mais c’est sans compter la volonté de fer du jeune homme. Pourtant, plus il la repousse, plus elle ressent de l’attirance pour lui, éveillant en elle un sentiment depuis trop longtemps refoulé.
Sa ténacité lui permettra-t-elle de le faire craquer ?

Lauren assistante de direction est une jeune femme égocentrique qui vit sa sexualité librement. Elle ne veut ni attache, ni amour et collectionne les hommes comme on change de vêtements.

Cette jeune femme part en vacances au ski avec sa soeur Amanda qui est tout le contraire d’elle. les deux soeurs ont du mal à se supporter car on apprend qu’il y a un passé douloureux entre elles.

Ces vacances vont viré au cauchemar quand elle devra partager une suite avec le beau et séduisant Docteur Clark un ami du fiancé de sa soeur. les vacances a 4 vont être mouvementés.

Bien-sûr Lauren redoublera d’effort pour mettre le Doc dans son lit mais ce jeune homme est fiancé et il est d’une fidélité inébranlable. Mais pourquoi, quand Lauren rencontrera un jeune et beau Militaire du nom de Matt, Clark montrera de la colère et de la jalousie ?

Au fil du roman, Lauren montrera une personnalité fragile, à fleur de peau et malgré son coeur de pierre elle ressentira de nouvelle chose au fond de son coeur.

Ce roman nous montre bien la différence entre les hommes et les femmes.  » Pourquoi quand une femme est libérés sexuellement ont la traite de fille facile alors que pour un homme ont le considère de Don juan, de Dieux ?  » Ce constat malheureusement a toujours existé et existera toujours.

Lauren déteste les hommes car elle a été trahis plus jeune mais peut t’elle tous les considéré pareil à cause d’un seul ? je répondrais non car Clark en est la preuve. Il existe bien des hommes bon et c’est ce que l’auteur à voulu nous montrer à travers son roman.

Que va t’il se passer à la fin de ces vacances ? Que ressent réellement Lauren pour Clark ? Clark pourra t’il toujours lui résister ? Lauren et Amanda vont t’elle arriver a s’entendre ? Pour le savoir lisez ce roman.

Pour ma part, j’ai beaucoup aimé ce roman qui nous parle des différences entre les hommes et les femmes et qui nous montre que la fidélité existe, que tous les hommes ne sont pas mauvais. j’ai hâte de lire la suite des aventures de Lauren et Clark et savoir si Lauren pourra ré-ouvrir son coeur à un homme.

Désire-moi …  si tu peux Tome 1 de Morgane Tryde : 277 pages

 

Désire moi… si tu peux Tome 1

Désire moi... si tu peux Tome 1 par Morgane Tryde

Source : Mes Lectures « Lanoenzo »